NICOLAS LACHANCE

BIOGRAPHIE

Nicolas Lachance vit et travaille à Montréal.

D’apparence hétérogène, la pratique picturale de Nicolas Lachance traque avec obstination les phénomènes d’apparition et de disparition de l’image. Cette recherche se traduit par une série de paradoxes : la métaphore photographique sert de matrice à un travail manuel long et laborieux, les gestes d’altération hantent les procédures de duplication de l’image, le rebut flirte avec le monochrome, la tentation du kitsch, avec l’installation post-conceptuelle. La notion de filtre articule ces tensions à même la surface picturale, qui devient le lieu privilégié d’une saisie : d’un côté, le filtre soustrait – il cadre les afflux de matière, la transforme et en régule l’épanchement, mais de l’autre, il cultive les traces des résidus amassés dans l’atelier (poussière, images trouvées, objets d’occasion), il cumule les dépôts palimpsestes de travaux antérieurs, comme autant de catalyseurs qui reconfigurent à chaque fois les mailles d’un filet tendu, peut-être moins à l’image, qu’à notre propre regard.

Histoire des Expositions >

BIOGRAPHY

Nicolas Lachance lives and works in Montreal.

Seemingly heterogeneous, Nicolas Lachance’s pictorial practice tenaciously pursues the phenomena of appearance and disappearance. This exploration has resulted in a series of paradoxes. The photographic metaphor serves as a starting point for a long and labour intensive work: gestures of alteration haunt the procedures by which an image is duplicated, rubbish flirts with monochrome, and the temptation of kitsch, with post-conceptual installation. The concept of the filter articulates these tensions. Even the pictorial surface becomes a fixation: on one hand, the filter subtracts – it mediates the flow of material, transforms and regulates effusion, on the other hand, it cultivates the traces of residue collected in the workshop (dust, images, objects used)—it accumulates deposits, a palimpsest of earlier work, as a multiplicity of catalysts repeatedly reconfigures the meshes of a tightly stretched net, perhaps less evident in the image itself, than in our own regard.

exhibition history >

EXPOSITIONS PAR ANNÉE